La définition générale d’une prime à la casse

Différents programmes sont mis en place pour faciliter l’acquisition d’une automobile. Le terme « prime à la casse » renvoie justement à cette notion mais la personne doit se séparer de son vieux véhicule.

Présentation générale d’une prime à la casse

Dans le souci de la préservation de l’environnement, les automobilistes sont toujours à la recherche de moyens pratiques pour obtenir un véhicule écologique. A part l’intérêt pour la nature, la prime à la casse est un moyen qui pourra leur permettre d'acheter plus facilement une voiture neuve donc plus facile à entretenir.

La prime à la casse est une mesure prise par le gouvernement pour réduire les émissions de CO2. Elle consiste à encourager les conducteurs à acheter un véhicule neuf en échange de celui de plus de dix ans. Toutefois, la nouvelle voiture devra émettre tout au plus 155 g de gaz carbonique par kilomètre.

Bénéficier d’une prime à la casse

Même si la prime à la casse est un moyen assuré par l’Etat dans le but de faire circuler des voitures neuves, elle ne profite pas tout le monde. Cependant, toute personne possédant une résidence en France et qui achète ou loue un véhicule peut demander une prime à la casse. Voici quelques cas autorisant une prime à la casse :

Acquisition d’un véhicule neuf : pour prétendre à la prime à la casse, il faut se procurer un véhicule neuf soit par achat ou par une location de longue durée.
La casse : l’achat ou le fait de louer une voiture doit être suivie de la cession pour destruction d’une automobile de plus de dix ans.

Pour ce deuxième cas, le propriétaire doit posséder une carte grise de plus de six mois et doit être celui qui achète l’auto neuve. Aussi, il ne doit pas être gagé et doit bénéficier d’une assurance encore au moment de la casse. La démolition ne peut se faire que par un démolisseur agréé par les services préfectoraux.